Harcélement de la Police

SEPTEMBRE 1996
C’est ainsi que Mehdi est victime, le Mardi 24 Septembre 1996 vers 19 h 30, de coups et blessures volontaires de la part de ces policiers très volontaires : sur réquisition du Mercredi 25 Septembre 1996 de Mr FAYOL[i], capitaine de police au commissariat du 3ème / 6ème arrondissement de Lyon, choqué par l’état dans lequel ses subordonnés avaient mis Mehdi, âgé à l’époque de 19 ans, ce dernier est conduit à l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon... Le résultat de l’examen[ii] du Jeudi 26 Septembre 1996, qui faisait suite aux blessures du 24.09.1996, réalisé par Mr le professeur MALICIER prescrivait une ITT de 5 - cinq - jours ( on peut noter que le capitaine de police Michel FAYOL mentionnait sur son réquisitoire écrit du 25.09.1996 une I.T.T. originelle de 10 - dix - jours ( ? ) ... ) ...D’autres situations[iii] permettent de confirmer que Mehdi était particulièrement dans les petits papiers[iv] de la police, de la justice et d’une certaine société Lyonnaise, certains documents[v] confirmant bien cette relation particulière où il s’avère que les représentants de la Loi exercent des violences de manière habituelle sur le jeune Mehdi. Pourquoi ? Parce que ! ...Cette relation entre les P.A.P. et le jeune Mehdi ira en se détériorant[vi], jusqu’à ...

[i] Réquisitoire du 25.09.1996 de Mr Michel FAYOL, Capitaine de Police, Commissariat de Police des 3ème / 6ème Arr. Lyon.
[ii] Constat de « Consultation de Coups et blessures », Hôpital Edouard Herriot, Service de Médecine Légale, du 26.09.1996, du Pr. MALICIER. I.T.T. de 05 jours.
[iii] - Certificat médical du 02.02.1999 du Dr. GUENOT, blessures du 10.12.1998 : Mehdi est agressé et subit coups et blessures avec arme par destination : un pitbull et ... des vigiles !
- Certificat médical du 02.02.1999 du Dr. GUENOT : blessures du 04.04.1995.
- Certificat médical du 02.02.1999 du Dr. GUENOT : blessures du 17.11.1995.
[iv] Signification de jugement correctionnel du 04 Septembre 1998 T.G.I. Lyon : « outrage à P.A.P. et rébellion ».
[v] Certificat médical de constat, Dr. Christian GIROUD, O.R.L. du 30.09.1996 et récapitulatif des soins O.R.L. à Mehdi en date du 27.01.1999.
[vi] Convocation Parquet du Procureur de Lyon du 14 Décembre 1998 : « Menace de délit contre les personnes, faite sous condition ».voici ce que vivent certaines familles ...AVRIL 1998Le G. I. P. N. - Groupe d’Intervention de la Police Nationale - intervient au domicile de la famille REZIGA : armés, cagoulés, à 06 h 00 le matin, après avoir braqué toute la famille CHAFAÏ au 5ème étage, le père, la mère, le fils, les deux petites filles - à cause d’une erreur sur les boîtes aux lettres - il s’introduisent violemment dans le domicile de la famille REZIGA et rejouent le scénario : ils appellent d’abord Mehdi en chuchotant, Mehdi pense qu’il s’agit d’un copain, il ouvre ... BRAQUAGE DANS LE NOIR FUSIL D’ASSAUT SUR LA TÊTE, TROIS FUSILS, un sur la tête canon à bout touchant, un au niveau des reins canon touchant, un dans le dos au dessus de la tête, le reste de la famille est mis en joue ... Mehdi est emmené, la commission rogatoire confiée à la B.A.C. voulait confronter Mehdi avec une personne suite à un « bélier » avec séquestration dans une grande parfumerie de Lyon ... Suite à la confrontation, Mehdi était déclaré ne pas correspondre à la description ... on lui fait tout de même une prise d’empreinte génétique - recherche d’A.D.N. - en lui ponctionnant sang et cheveux !