Tortures dans les prisons d'ailleurs

 

MEXIQUE
ÉMEUTE DANS UNE PRISON DE TIJUANA APRÈS LA MORT DE PLUSIEURS DÉTENUS
Article paru dans l'édition du 16.09.08;libération
 





éfugiés sur le toit de leur prison à Tijuana (Etat de La Mesa, Mexique), des prisonniers réclament de meilleurs traitements de la part des autorités pénitentiaires. La contestation a surgi, dimanche 14 septembre, après la mort de plusieurs prisonniers. Selon les premières informations, deux détenus auraient été tués par balles et un troisième aurait été battu à mort. « Les gardes sont des assassins », clame ainsi l'une des bannières brandie par les prisonniers.

 

Les émeutes ont éclaté peu de temps après l'annonce de la mort des trois détenus. La Croix-Rouge locale a été autorisée à pénétrer au sein du centre de détention en dépit du fait qu'une partie de la prison était sous le contrôle des insurgés et des bâtiments encore en feu. Les affrontements auraient causé la mort de quatre personnes et les émeutiers auraient pris des gardiens en otage. Les autorités pénitentiaires se sont refusé à tout commentaire sur les événements en cours et sur les accusations des prisonniers. Des soldats et des hélicoptères encerclaient, lundi 15 septembre au matin, le pénitencier. - (AP.)

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Fermez Guantanamo: Manifestation Amnesty
Vidéo envoyée par Amnesty_France

Pour marquer les 5 ans d'ouverture du camp de Guantanamo, Amnesty International France a organisé une manifestation devant une réplique de la statue de la liberté à Paris, le 6 janvier 2007. Aujourd'hui sur les 380 détenus de Guantanamo seuls 10 d'entre eux sont formellement inculpés et devraient passer prochainement en jugement. Pour en savoir plus : www.amnesty.fr "Amnesty International est très vivement préoccupée par le fait que la guerre contre le terrorisme ne devienne pas un prétexte à renier les engagements pour les droits humains. Faire la guerre contre le terrorisme sans y intégrer le respect absolu des droits humains et des règles fondamentales du droit international ne peut conduire qu’à l’affaiblissement de l’état de droit et à une lente érosion des droits humains. Amnesty International demande aux gouvernements engagés dans la lutte contre le terrorisme, et aux organisations de respecter les normes internationales relatives aux droits humains dans leur réponse aux attentats. Par ailleurs Amnesty International condamne avec la plus grande vigueur les groupes armés et tout autre acteur non étatique visant les populations civiles de façon délibérée. Pour nous soutenir : http://www.amnesty.fr/index.php/amnesty/soutenir